Accueil Espace presse Interventions de la FBF "Contraignante et sévère" pour les banquiers  
 
 
 

Infos  

 
20 décembre 2012

"Contraignante et sévère" pour les banquiers

Retrouvez les extraits de l'interview d'Ariane Obolensky, Directrice générale de la FBF, dans Ouest France.

 

Réfutez-vous l'idée d'un projet de loi à minima bien éloigné des ambitions initiales de François Hollande ?

Oui et très clairement. Cette réforme est contraignante et sévère. [...] On ne pensait pas que c'était une priorité pour l'État. Les banques ont beaucoup à faire par ailleurs. À s'adapter aux exigences de Bâle III, par exemple pour continuer à financer l'économie. [...] y a bien d'autres sujets préoccupants pour les Français : le retour à la croissance, la lutte contre le chômage...

La séparation des activités spéculatives de celles qui sont "utiles à l'emploi et l'investissement" préserve toutefois le modèle de banque universelle ?

Le gouvernement a surtout trouvé un critère : "l'utilité du financement de l'économie". Un critère majeur pour le retour à la croissance. Reste que toutes les activités de marchés feront l'objet d'un contrôle permanent du superviseur.

Redoutez-vous un durcissement lors de l'examen du projet au Parlement ?

Des amendements sont possibles. Il faudra qu'on explique nos problèmes et nos activités de marchés. Elles sont mal connues car on les assimile souvent à tort à la spéculation. [ ...]

 
 
 
 
Retour haut de page