Accueil Espace presse Interventions de la FBF Découvert bancaire, Pierre Bocquet était l'invité de RTLMidi le 8 octobre 2014  
 
 
 

Infos  

 
08 octobre 2014

Découvert bancaire, Pierre Bocquet était l'invité de RTLMidi le 8 octobre 2014

Intervention de Pierre Bocquet, directeur de la Banque de détail à la FBF sur le dépassement de découvert en France.

 

Pierre Bocquet

Je confirme tout à fait l'analyse que fait Reine-Claude Mader, les Français veulent avoir ce petit matelas autorisation de découvert pour pouvoir gérer les petits décalages entre les entrées et les sorties de leurs... leurs comptes bancaires, et pouvoir éviter les incidents. Le découvert autorisé, c'est d'abord une assurance d'avoir zéro incident, donc zéro frais, zéro rejet.

Christelle Rebière

Ensuite, là, il y a le dépassement du découvert, là, c'est autre chose.

Pierre Bocquet

C'est autre chose, puisque là il s'agit d'un client qui fait une opération, alors qu'il n'a pas la provision, un chèque notamment, ce qui va créer un problème, la banque va alors regarder la situation du compte et doit décider si elle paie ou si elle ne paie pas, alors que le client n'a pas d'argent. C'est souvent de l'analyse au cas par cas, pour que le client puisse payer l'opération, si dans quelques jours il a finalement son revenu. C'est comme ça aujourd'hui que ça se passe sur le terrain.[...]

Vincent Parizot

C'est bizarre qu'on prête pour un ou deux jours à 15 %, alors que lorsqu'on fait un emprunt immobilier, sur 20 ans ou 15 ans, on nous prête à 2,5.

Pierre Bocquet

Oui, eh bien vous voyez que, vous allez bénéficier de 100 € de découvert, non autorisé, c'est-à-dire que vous avez pas l'argent pendant deux jours, ça va vous coûter 8 centimes.

Vincent Parizot

Eh bien justement, dites-nous comment vous fixez les découverts autorisés. C'est en fonction des revenus, j'imagine.[...]

Pierre Bocquet

C'est en fonction, bien évidemment, des revenus qui arrivent sur le compte.

Reine-Claude Mader

Alors, évidemment, Monsieur Bocquet nous dit que les sommes sont peu importantes, puisqu'en fait le découvert reste très peu longtemps, mais quand même, malgré tout, il n'empêche que les banques, sur cette partie d'argent, qui a été dépensée en plus, font, disons, je pense, disons, assez de bénéfices.

Pierre Bocquet

Non, je ne crois pas, parce qu'il y a un certain nombre de dispositifs et de frais fixes qui sont nécessaires à amortir, et quand on est à 4 centimes pour 100 € par jour, on ne peut pas dire c'est élevé., les taux des découverts autorisés ont baissé. Quand je regarde, les statistiques de la Banque de France, ça fait 5 ans que les taux des découverts des particuliers, baissent, des découverts autorisés baissent, donc...[...]

Tout dépend aussi de la manière dont vous gérez votre budget. L'étude a aussi montré, sur deux personnes qui peuvent avoir un même niveau de revenus, même faibles, la gestion du budget est l'essentiel pour traduire le fonctionnement du monde.

Vincent Parizot

Il y a des cigales et des fourmis, ça c'est vieux comme le monde.

Christelle Rebière

Mais Pierre Bocquet, quand on a des petits revenus, évidemment...

Pierre Bocquet

Eh bien, qu'est-ce que vous appelez "quand on a un petit revenu" ? Ça veut dire que vous avez des moyens qui sont limités, donc tout l'intérêt, à choisir les bons outils, pour utiliser votre compte, notamment, prenez une carte bancaire à autorisation automatique, systématique, puisque vous êtes assuré que tous les retraits que vous ferez et tous les paiements que vous ferez, vous ne les ferez que si vous avez la provision. Ça c'est vraiment aussi quelque chose intéressant, de bien choisir ses outils, par exemple aussi, préférer des alertes sms sur le niveau de votre compte.

Vincent Parizot

Aussi, l'étude montre que les Français, quand ils arrivent à...quand ils dépassent leur plafond ou qu'ils vont le dépasser, n'appellent pas, en tout cas sont peu nombreux à appeler leur conseiller bancaire.

Pierre Bocquet

Si aujourd'hui on peut faire passer le message que quand on a un problème ou quand on pense avoir demain un problème de trésorerie, parlons-en, passer un petit coup de fil, un mail à son conseiller, je crois que c'est tout à fait positif. C'est comme ça qu'on peut éviter des problèmes bien plus importants. Ça n'empêche pas, de toute façon, à un client, de devoir gérer son compte.

C'est pour ça que quand il y a un incident, les banques cherchent à contacter aussi leur client, pour pouvoir trouver des solutions. Les clients ont aujourd'hui tous les outils pour pouvoir éviter ces incidents, il faut qu'ils s'en saisissent, en tout cas c'est le message que je veux passer, et de bien comprendre les outils. On a un site qui s'appelle "lesclesdelabanque.com", je trouve que là, voilà un bel outil pour en savoir plus.[...]

 
 
 
 
Retour haut de page