Accueil Espace presse Interventions de la FBF Willy Dubost, Directeur du département Systèmes et moyens de paiement de la FBF, était interviewé par Cartes Mag sur l'évolution du marché des paiements  
 
 
 

Infos  

 
23 mars 2012

Willy Dubost, Directeur du département Systèmes et moyens de paiement de la FBF, était interviewé par Cartes Mag sur l'évolution du marché des paiements

Willy Dubost répondait à une dizaine de questions portant sur l'interbancarité en général, la régulation de tous les intervenants en concurrence sur le marché des moyens de paiement et l'exigence de sécurité pour le client final.

 

Cartes Mag : Il se murmure que le projet de réseau interbancaire Monnet a du plomb dans l’aile. Est-ce exact ?

Willy Dubost : " Les banques européennes membres du groupe de travail oeuvrant pour la création du réseau Monnet (...) ont confirmé l'intérêt d'un tel réseau de cartes pour le réseau européen. (...) Les banques souhaitent planifier leurs investissements dans un environnement où la concurrence est saine et libre, basée sur une approche cohérente avec une vision claire des réalités du marché et des orientations de la politique européenne. "

Quel est l’avenir de l’interbancarité carte et de l’interbancarité en général ?

" L'interbancarité est une préoccupation permanente du monde bancaire. (...) Bien qu'elle ne soit pas perçue à sa juste valeur, l'interbancarité est un socle de garantie pour les consommateurs et le commerce, qui permet à la profession bancaire d'offrir des services de paiement de haut niveau, universels et sécurisés. (...) Il n'y a qu'en France que le consommateur ne se pose aucune question sur le fait que le commerçant acceptera ou n'acceptera pas sa carte. Ce confort, c'est l'interbancarité. "

Faut-il pour les banques contrer le Google Wallet, comment ? On parle du produit Atos-CB… qu’en est-il exactement ?

" Pourquoi mettre systématiquement en opposition ? (...) Nous avons besoin de concurrence saine, équitable et contrôlable et de même niveau d'exigence, que nos régulateurs se doivent de réglementer et d'imposer. Chacun trouvera sa place (...) et le client final choisira... "

Sinon sur quoi [les règles en matière d’interchange] doivent-elles progresser ?

" Les banques investissent lourdement chaque année, soit pour répondre aux nouvelles (...) réglementations (...) et exigences sécuritaires voulus par les autorités, soit en innovant avec de nouvelles offres commerciales à l'attention des clients finaux... Une part non négligeable de ces sommes est affectée à l'innovation (...) car c'est le coeur de l'industrie des systèmes et des moyens de paiement. (...) Les régulateurs doivent tenir compte des mécanismes complexes qui permettent, à cette industrie des moyens de paiement, de sans cesse progresser dans un cadre sécurisé, comme elle a su le démontrer depuis des années. "

 
 
 
 
Retour haut de page