Accueil Secteur bancaire français Histoire Musée virtuel 4 - Photos de machines à calculer  
 
 
 

Infos  

 
19 mars 2003

4 - Photos de machines à calculer

Cylindre à calculer, machine de change, machine de comptabilité à cartes perforées

 

Cylindre à calculer Loga. Loga–Calculator S.A., vers 1910.

Cylindre à calculer Loga. Loga–Calculator S.A., vers 1910.

Cet appareil utilise le principe du calcul logarithmique. Il se compose essentiellement de deux parties : un cylindre d'une longueur de 300 mm portant sur son pourtour 20 échelles logarithmiques doubles réparties régulièrement sur toute la circonférence ; un curseur pouvant être déplacé dans le sens de l'axe et de la circonférence du cylindre.

Calculatrice Thalès Patent, modèle AE 28580, début du XXème siècle.

Calculatrice Thalès Patent, modèle AE 28580, début du XXème siècle.

Machine à calculer manuelle d'une capacité de 10 chiffres à l'inscripteur, 8 chiffres au compteur et 13 chiffres au totaliseur. Machine de type Odhner, du nom de l'inventeur suédois qui réalisa un arithmomètre comportant un engrenage de roues dentées à nombre variable de dents. La manivelle de droite permet la rotation de ces roues. Il suffit d'inverser le sens de rotation pour passer de l'addition ou la multiplication, à la soustraction ou la division. Les leviers coulissent dans des rainures graduées de 0 à 9 et servent à l'inscription des nombres à ajouter ou à soustraire, des multiplicandes ou des diviseurs. Cette machine fut fabriquée à des milliers d'exemplaires sous les appellations les plus diverses jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Machine de comptabilité à cartes perforées. Bull, s.d.

Machine de comptabilité à cartes perforées. Bull, s.d.

Initialement utilisées pour les instruments de musique et les machines textiles, les cartes perforées furent employées depuis la fin du XIXème siècle jusqu'aux années 1970 comme support d'information de l'industrie mécanographique puis informatique. Il existait principalement deux standards de cartes : la carte à 80 colonnes et perforations rectangulaires adoptée chez IBM et Bull ; la carte à 45 colonnes et trous ronds de Powers-Remington.

Calculatrice Friden, années 1950-1960.

Calculatrice Friden, années 1950-1960.

Machine électrique à clavier complet d'une capacité de 10x11x20. Les quatre opérations sont automatisées.

Machine de change Olivetti, modèle Logos 70, s.d.



 
 
 
 
Retour haut de page